Voici le deuxième extrait qui se présente à vous. Il est tiré du Livret 1 : l'Univers. Ces textes sont des introductions au monde d'IMPERIUM5 , ils ont été réalisé dans l'objectif de vous embarquer avec nous

Ce texte est illustré par Naïky 

Obhéa Editions vous souhaite une Bonne lecture.

 

John s'arrêta un instant avant de pénétrer dans le bâtiment.

Un bar isolé, au rez-de-chaussée d'un immeuble insignifiant, dans une ville sans éclat ; L'anonymat du lieu témoignait de l'importance de la transaction.

La salle principale, déjà presque déserte, se vida complètement à son entrée. Le lieu était plongé dans une semi pénombre et la faible musique d'ambiance peinait à combler le silence.

John se servit un verre de cognac puis se dirigea vers une alcôve au fond de la salle. Les banquettes étaient confortables et le cognac, bien que médiocrement synthétisé, le plongea dans une douce torpeur. Il était en avance et se détendit pour la première fois depuis plusieurs jours.

Il fut sorti de sa rêverie par le mouvement de silhouettes silencieuses, projetant leurs ombres sur les murs de la salle. Une équipe de surveillance se mettait en place autour du bar. Puis, quelques minutes plus tard, annoncé par le bruit martial des bottes, l'amiral Aristid Laheniof accompagné de trois militaires de la Dreadlim en tenue de combat, pénétra dans le bâtiment.  

John se leva précipitamment. Cela faisait bien longtemps qu'il n'était plus impressionné par les uniformes, pourtant, Laheniof l'intimidait. Dépassant en taille les soldats qui l'accompagnaient, il se tenait droit, le regard dur. La sévérité de son visage coupé à la serpe, ne devait rien à une coquetterie de rebuild. Elle résultait de sa rigueur physique et morale, pas d'un artifice.

John sortit le cube de données et le déposa sur la table. L'amiral fit signe à un soldat de l'emporter, puis s'assit.

"Vous êtes parti à cinq, mais rentré seul. J'imagine qu'il y a eu des complications. J'aimerais entendre votre rapport de vive voix"

---

John posa son verre et commença son compte-rendu d'un ton neutre.

"Le TIC nous a déposés au point d'insertion le jeudi, vers 8h du matin. Comme prévu, les lieux étaient inoccupés.

Il nous a fallu quelques heures pour atteindre la zone sécurisée entourant la pyramide. Le secteur était lourdement militarisé mais l'équipe l'avait parcouru des dizaines de fois dans le simulateur. Nous avons atteint l'enceinte extérieure sans déplorer d'incident.

A 14h, notre ingénieur, Demyan, s'est chargé d'installer le percuteur plasma pour perforer la paroi de la pyramide.

Nous nous sommes placés dans un abri situé à une centaine de mètres, mais la puissance de la déflagration, bien plus importante que les calculs de Demyan ne le prévoyaient, a engendré une vague énergétique qui a arraché le bras de Joeky.


Newsletter

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

IMPERIUM5 Mots clés

Aucun résultat.